Pour que chaque entreprise devienne un média efficace

Un lien dans mon communiqué ? Oh my Google !


Il y a quelques semaines, alors que nous gambadions gaiement entre mouflons et coquillages estivaux, Google lança dans la mare « communication en ligne » un lourd pavé qui éclaboussa et provoqua l’ire des référenceurs du monde entier.

Ce pavé concerne les RP au premier chef puisqu’il paraît pénaliser les communiqués contenant des liens ! Mais ne nous fâchons pas tout rouge à notre tour puisque les conséquences sont en fait plutôt bénéfiques ! Explications.

Au commencement était le lien

Lac-paisibleImaginez un lac, comme celui de nos vacances, représentant votre site web. De petits ruisseaux et de plus grosses rivières alimentent ce lac en eau fraiche, comme les liens pointant vers votre site alimentent celui-ci en autorité aux yeux des moteurs de recherche. Ces ruisseaux proviennent de petits blogs, de commentaires Facebook ou de grands médias relayant votre actualité et vos produits. Et, parfois, de communiqués placés sur des sites dédiés.

Ledit pavé concerne ce dernier cas. Les communiqués publiés – gratuitement ou moyennant euros trébuchants – ont tellement été exploités comme source facile de liens entrants vers des sites en tous genres, que Google vient de décider de ne plus accorder aucune valeur à ces liens. En d’autres termes, Google vient d’assécher les ruisseaux et rivières provenant des communiqués publiés sur des sites tiers (plus exactement, Google les assimile aujourd’hui à des publicités et demande à leurs auteurs de s’assurer eux-mêmes que les liens qu’ils contiennent sont explicitement déclarés comme nofollow, sous peine de dégradation de leur ranking).

Et maintenant, que vais-je faire ?

My Google is rich, ça nous le savons tous. Mais my Google est surtout tout puissant, tant ses 91% de monopole sur les recherches Internet hexagonales incitent à obéir au doigt et à l’oeil aux recommandations officielles. Faut-il pour autant paniquer ?

Non, et à plusieurs titres !

D’abord, la perte n’est pas aussi importante qu’il y parait. Les sites mettant en avant un référencement extraordinaire pour vos communiqués n’ont pas acquis cette visibilité par une quelconque prouesse technique mais grâce au contenu que les clients y publient. Ce contenu, vous le produisez et pouvez le mettre en ligne ailleurs avec les mêmes effets. De plus, ce référencement était réparti sur une telle variété de sujet et alimentait une telle profusion de liens sortants que le filet d’eau dans le ruisseau était déjà bien anémique avant que le barrage ne soit construit.

Un patchwork de logos d'espaces presse Ensuite parce que la solution est simple et que vous l’utilisez probablement déjà. Oui, le bon vieil espace presse est la solution à ce problème.

D’une part, Google n’y voit aucune objection. Bien au contraire puisque le dogme actuel (et futur, pour aussi loin que l’on puisse prédire) à Mountain View pousse à publier le plus de contenu de qualité possible. Matt Cutts, ambassadeur extraordinaire, l’a encore répété lors de cette énième évolution d’algorithme du géant.

D’autre part, parce que les communiqués qui y sont référencés servent désormais de plus en plus de porte d’entrée sur les sites corporate ou de e-commerce et que les liens qui y figurent participent à une navigation et à une expérience utilisateur beaucoup plus fluide pour l’internaute et plus aisée à contrôler pour l’annonceur que publiés sur des sites externes.

Pourquoi s’en soucier ?

Après tout, aux RP, on crée essentiellement des communiqués de presse pour que les médias les lisent et rédigent des articles. Le référencement est une considération secondaire.

Et ce raisonnement est sain.

A ceci près qu’aujourd’hui, Internet est le support de 80% des décisions d’achat. Internet est le terrain de bataille N°1 du département Marketing qui déploie des efforts considérables pour y publier tous les éléments guidant un client potentiel le long de son cycle de réflexion et y dépense des sommes considérables pour optimiser la visibilité de votre site sur Google et Bing.

Et ce même site constitue le principal outil de gestion de la réputation de votre entreprise.

Et aujourd’hui, depuis ces quelques semaines et ce pavé dans la mare, chacun des communiqués que vous publiez – avec lien (non nofollow) – sur un site tiers, nuit activement à la visibilité du vôtre ! Chacune des rivières que vous créez ainsi en amont de votre lac est polluée et détruit la réserve de poissons.

Donc oui, il est important de s’en soucier. Important de comprendre l’important bénéfice que représente un communiqué HTML publié sur votre site et le danger que représente le même communiqué publié là où il ne doit plus l’être.

Pour cette rentrée, il semblerait donc que Google soit au programme des cours de RP …

Et pour ceux que l’anglais ne rebute pas, voici 70 minutes de hangout question – réponses sur le sujet entre des référenceurs et un porte parole de Google.

Tagué: , , , , , , , , , , , , ,

Classé dans :Communication, Marketing, SEO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :