Pour que chaque entreprise devienne un média efficace

Les sites Internet n’ont-ils aucun intérêt pour les entreprises ?


Dans votre agence ou entreprise, entendez-vous souvent :

Je n’ai pas payé les employés ce mois-ci, l’informatique n’a pas validé le logiciel de compta

On n’a pas installé la chaine de production dans le nouveau bâtiment, l’architecte n’est pas satisfait de la forme des clés

On n’a pas envoyé les factures aux clients ce trimestre parce qu’on préfère regrouper les commandes de papier d’imprimante le mois prochain

Je n’ai pas publié notre contenu de marque sur Internet ce mois ci, l’informatique est en train de refaire le site

Ces 4 affirmations relèvent du même niveau d’abomination pour la bonne marche d’une entreprise. 3 d’entre elles conduiraient à un licenciement immédiat, et probablement à quelques infarctus. Alors pourquoi la 4ème (ou sa variante « je n’ai pas accès au site ») est-elle si anodine ?

La communication en ligne n’a donc aucun intérêt ?

Les faits : si un département 100% technique et ne générant aucun revenu dispose du pouvoir d’empêcher le fonctionnement du vôtre, c’est que le vôtre n’a aucune valeur aux yeux des dirigeants. Enfonçons le clou : si les capsules de café et l’essuie main des toilettes sont toujours disponibles mais que le contenu du site Internet n’est pas 100% à jour, vous êtes en mesure de déduire l’ordre des priorités du comité de direction.

Comment changer cet état d’esprit en interne ?

D’abord, raisonnez toujours en terme d’investissement plutôt que de frais. Autrement dit : faites la preuve de votre retour sur investissement.

Evaluer (et communiquer) ses performances à l’aune de métriques aussi insignifiantes que des nombres de Likes du dernier jeu-concours vous place à mille lieux de ce qui compte aux yeux des décisionnaires : le chiffre d’affaire, les coûts, le gain de temps, le respect de contraintes, la satisfaction des clients …

Pourtant, jamais dans les dernières décennies les relations publics n’ont joué un rôle aussi essentiel dans le succès commercial des entreprises. Jamais votre argumentaire n’a pu être aussi concret. Par exemple :

  • 60 à 70% de la capitalisation boursière des entreprises provient de leur réputation.
  • Les ONG font fléchir les plus gros lobbies et leurs pages Facebook pèsent bien peu face aux sites et newsletters de ces ONG qui ont parfaitement compris les clés de la communication en ligne.
  • Google, la plus grande arène commerciale que la planète ait jamais connu (et connaitra probablement avant de nombreuses années), influence fortement le succès commercial des TPE et PME comme des plus grands groupes industriels mondiaux, sur l’unique base de leur capacité à publier efficacement du contenu utile sur Internet.
  • L’écrasante majorité des achats démarre par une recherche sur Internet. Recherche des caractéristiques des produits mais aussi de celles de l’entreprise. Google a remplacé les pages jaunes et les a enrichies de mille informations supplémentaires, que vous contrôlez via le contenu de votre site.
  • Les jeunes artistes du monde entier déraillent les règles traditionnelles du marché de l’art grâce à des galeries qu’ils publient eux-mêmes en sur Internet. Les consultants créent leur marque et alimentent leur activité au travers de leurs articles et livres blancs publiés en ligne. Dans les pays qui l’autorisent, il en va de même pour les professions médicales …
  • Toutes les entreprises à forte croissance, sans exception, ont un site Internet mis à jour très fréquemment.
  • Selon Hubspot, 89% des marketeurs augmentent leurs budgets de marketing ‘inbound’ (c’est à dire cherchant à attirer du monde vers le site de l’entreprise, plus économique de 61% et plus efficace que la publicité.
  • 3 internautes sur 4 ne vont jamais au delà de la première page de résultats sur Google. Être parfaitement visible sur Internet est LA clé du succès.
  • Les préoccupations du public ont évolué de la qualité des produits à celle de l’entreprise qui les commercialise. Vos actes et vos valeurs comptent autant que vos usines. Ils doivent être aussi parfaitement référencés que vos produits les plus rémunérateurs.

Ensuite, expliquez, en qualité de communicant que le présent et l’avenir de l’entreprise sont en ligne. Et ce qu’elle soit une boutique d’e-commerce B2C ou une grosse PME de métallurgie.

Un site au service des communicants 2.0

Sans site Internet mis à jour fréquemment (hebdomadairement, par exemple), vous n’existez pas en ligne. Sans site Internet, vous ne construisez pas de présence durable. Sans site Internet, votre travail – aussi brillant soit-il – présente assez peu d’intérêt pour la stratégie d’entreprise.

Expliquez-le en termes pertinents. Si vous compromettez le cœur de votre dispositif de communication web et de relations publics, vous vous excluez du débat stratégique. Les lingettes auront toujours priorité sur votre principal outil de travail si vous n’en prouvez pas clairement le caractère indispensable.

Une zone du site Internet sous votre contrôle vous permet de contribuer au trafic, à la réputation et aux ventes. Elle vous permet d’optimiser les relations presse et relations publics de l’entreprise, tout en en diminuant significativement les couts (gain de temps et d’efficacité). Elle vous permet d’optimiser le référencement du site tout entier et de capturer l’intérêt de prospects et de le nourrir via des programmes de fidélisation comme les newsletters, autrement dit de collaborer activement avec le marketing et les ventes.

Contribuez à abattre les silos qui diminuent l’efficacité de la machine de vente et à fortifier la marque. Contribuez à stimuler les indicateurs de performance qui parlent à vos dirigeants. Votre voix portera beaucoup plus loin et vous reprendrez possession des outils qui sont les vôtres.

Retrouvez des éléments d’argumentations plus détaillés dans notre guide gratuit du communiqué en ligne pour les RP et le marketing.

Tagué: , , , , , , ,

Classé dans :Communication, Opinion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :