Pour que chaque entreprise devienne un média efficace

Un blog ou une newsroom, redux


Il y a un an, je publiais le billet Un blog ou une newsroom (salle de presse en ligne) pour clarifier quelques différences importantes entre les deux supports pour la communication d’entreprise :

  • L’idée d’un blog gratuit qui confère miraculeusement une grande visibilité est un leurre. Ce blog-ci est loin d’être le plus élaboré (nous avons une newsroom :)) Et il est loin d’être gratuit
  • Les journalistes utilisent beaucoup plus rarement les blogs que les sources plus officielles pour identifier de l’information.
  • Un blog est une succession d’idées non corrélées alors qu’une newsroom est beaucoup plus structurée

A mes yeux, rien de tout ça n’a changé. A part pour les personnes-marques (consultants, conférenciers) et les TPE, un blog est beaucoup plus utile pour véhiculer les opinions et l’expertise d’une (ou quelques) personne(s) que pour construire une marque ou une réputation.

Une newsroom doit servir de base aux discussions sociales

La newsroom au coeur du social

En revanche, mon opinion a évolué sur deux points :

  • D’abord, un blog est un formidable outil social. Les commentaires sont souvent utiles pour stimuler l’engagement et le partage social parfait pour augmenter le trafic et générer des discussions sociales. Un point pour le blog, qui nous a amené à implémenter des fonctionnalités identiques sur nos communiqués enrichis et newsrooms sociales. Je reviendrai très bientôt sur cette notion dans un article : une newsroom et son contenu doivent absolument faciliter et encourager l’immersion de l’entreprise dans le tissus social de sa cible.
  • Et, après un examen profond des meilleurs blogs et des meilleures newsrooms, il est évident, contrairement à ce que j’avais écrit précédemment, que la newsroom doit servir plus que le blog à « raconter une histoire d’entreprise ». Pour « créer une personnalité de dirigeant ou véhiculer informellement une image, surtout si c’est le dirigeant qui l’écrit », le blog est effectivement intéressant. Mais créer une marque corporate au travers des RP nécessite un outil beaucoup plus structuré que le blog.

Pourquoi préférer une newsroom sociale à un blog ?

Évidemment, dans la bouche de quelqu’un qui vend des newsrooms, ces arguments peuvent paraître biaisés. Alors voilà les arguments qui ont guidé nos développements sur les 6 derniers mois et qui motivent la réécriture de cet article.

Le plus grand mérite du blog est d’avoir libéré la plume de nombreuses personnes ayant quelque chose à dire. Le blog a facilité la publication Web à un point que personne ne pouvait envisager. Et bloguer est une expérience magnifique. Je suis perpétuellement débordé, néanmoins je trouve toujours le temps d’écrire quelque chose sur ce sujet qui me passionne.

Mais aujourd’hui, publier en ligne est véritablement un petit sous-ensemble de la partie émergée de l’iceberg pour la communication et le marketing. Tout le monde publie en ligne. Une entreprise qui en 2012 ne publie rien en ligne a de sérieux soucis à se faire pour le moyen terme. Publier sur Internet est devenu une part essentielle de l’activité de l’entreprise et plus du tout un différenciateur.

Communiqué enrichi et social sur iPad

Et un communiqué qui n’a pour lui que le fait d’exister dans un recoin d’Internet ne joue pas pleinement son rôle dans la visibilité et la valorisation de l’image de l’entreprise.

Comme je l’ai écrit au sujet de la publicité sur Facebook et du marketing de contenu, la fin de la communication Push est proche et, en 2012, les entreprises qui tirent pleinement profit de leur RP sont celles qui les intègrent dans un contexte plus large et optimisent le travail des journalistes :

  • Arrivé sur communiqué, un journaliste doit pouvoir trouver la photothèque, la vidéothèque, les informations en rapport … de manière très simple pour ne pas perdre de temps et pour vouloir réutiliser la newsroom comme source de confiance
  • Il doit pouvoir s’abonner aux informations de l’entreprise par RSS ou par mail. De la même manière que la valeur d’un client s’évalue sur le long terme, les relations avec les médias doivent également s’inscrire dans une logique de fidélisation qui n’est possible que si l’entreprise se donne les moyens de connaitre les besoins et préférences de ses contacts et de les tenir informés via des newsletters, des mails-communiqués HTML … Tout au long de ce processus, l’expérience utilisateur doit être cohérente et aisée, particulièrement sur tablettes et Smartphones
  • La newsrooms doit contribuer à la visibilité du site, chaque nouveau communiqué apportant une brique à l’édifice, pour attirer tous les journalistes, blogueurs et consommateurs à la recherche d’informations. C’est bien évidemment rigoureusement impossible si la newsroom n’est pas intégrée dans le site de l’entreprise.
  • L’entreprise doit pouvoir compter sur des fonctionnalités correspondant à ses scénarios de communication variés (embargo, par exemple) et s’assurer que ses pratiques sont aussi efficaces que possible (ciblage très précis, normes anti-spam …)

Quiconque s’est essayé au blogging saura que, si l’ensemble de ces fonctionnalités est théoriquement réalisable sur une bonne plateforme de blog, il requiert soit une sacré compétence technique (formulaires d’opt-in, interfaçage avec un social CRM, interfaçage avec les réseaux sociaux, optimisation du référencement technique, interfaçage avec un outil de mailing, génération automatique de mails HTML, pages de médiathèques …), soit un budget récurrent de développement/maintenance sans aucun rapport avec celui d’une newsroom.

Tagué: , , , , , , , ,

2 Réponses »

  1. Bonjour,
    et merci pour ce billet, utile à une réflexion bien d’actualité sur l’opportunité des newsrooms et leur nature. Pressroom? Newsroom? Simple débat linguistique, sémiologique ou réalité de com? Risque de l’ambiguité, rejet de ce qui se rapprocherait des publi-rédactionnels si contre-productifs ou richesse nécessaire de contenu? Les voix aux chapitres sont plus nombreuses encore que les chapitres eux-mêmes, et c’est heureux: c’est ainsi que l’ensemble des acteurs continuera de progresser. Vous y avez ainsi clairement votre part.
    PS: revenir sur ses écrits, sur ses erreurs, se remettre en question, en toute transparence et humilité, voilà bien une (rare) vertu que je voulais également souligner puisque vous en faites montre avec simplicité. Congrats donc.

    • Bonjour Nicolas, merci pour cet aimable commentaire. Ce qui fait le côté passionnant de notre métier c’est son côté mouvant, en constante évolution. Gageons et espérons qu’il y aura encore bien des évolutions et des réajustements d’opinion🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :