Pour que chaque entreprise devienne un média efficace

Comment les réseaux sociaux diluent votre efficacité en ligne


Qui se souvient de La cigale et la fourmi et des Trois petits cochons ?

Ces deux fables morales relient votre sérieux à votre viabilité. Et s’appliquent particulièrement bien aux entreprise et à leur utilisation des médias sociaux.

Pour illustrer ma propre morale dans cet article, je m’appuie sur cette infographie très intéressante. Ici, l’idée directrice est la suivante :

  • La trop grande sollicitation créée par Internet tue notre mémoire et notre créativité
  • Nous entretenons des relations virtuelles avec trop de monde et réelles avec trop peu
  • Les plus connectés en ligne sont les plus exposés aux dépressions et aux pertes de factultés mentales !

Cette triste réalité se transpose malheureusement parfaitement à la communication et au marketing des entreprises (et donc à leur santé financière). Voir sous l’infographie.

Internet détruit notre cerveau et notre efficacité

Infographie ForensicPsychology.net

Comme les humains, les entreprises confondent souvent le moyen et le but.

Le but de votre présence sur les médias sociaux est :

  • Propager vos contenus pour entretenir des discussions
  • Recueillir des informations sur les problèmes et les usages de vos prospects et clients
  • Répondre aux besoins, aider, fournir de l’information

Le tout dans le but de générer des ventes.

Cynique ? Absolument pas.

Votre présence sur Internet doit créer une relation mutuellement profitable entre vous et vos communautés. Aidez et vous serez recommandés. Diffusez de l’information et vous construirez un trafic ciblé et continu vers votre site web (donc, des ventes, même si vous ne vendez pas en ligne). Mesurez ce qui compte (trafic, ventes) et vous comprendrez les attentes de votre public et ferez prospérer votre activité.

Si, au contraire, toute votre énergie est focalisée sur 4 concours destinés à gonfler les chiffres de fans, followers et autres données superficielles, vous atteindrez, au mieux, un objectif sans intérêt commercial.

Si vous papillonnez entre réseaux, vous diluez votre efficacité et votre créativité, vous ratez vos objectifs tangibles et vous entretenez une spirale négative.

Si vous comptez sur la taille pour asséner un message ou infliger de la pub, vous êtes toujours dans une logique unilatérale dont l’efficacité chute mois après mois.

Morale

Ayez un objectif clair. Comprenez comment une communauté peut vous aider à l’atteindre. Comprenez les attentes de cette communauté. Aidez cette communauté en la dirigeant vers des informations sur votre site. Soyez créatif et divertissant.

Pour démarrer, ciblez. Un bon forum, un groupe Linkedin, ou une page Facebook valent souvent mieux qu’une multitude d’interfaces trop lourdes à gérer. Le succès de l’une vous permettra ensuite d’en aborder d’autres.

Alors, vous voulez chanter tout l’été ou construire une maison en pierre ?

Tagué: , , , , , , , , ,

Classé dans :Communication, Marketing, Opinion, Réseaux Sociaux

1 réponse »

Rétroliens

  1. Trop d’information tue l’information… « 3plus3egal8

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :