Pour que chaque entreprise devienne un média efficace

« Site en construction » , pourquoi c’est (souvent) perdu d’avance !


Selon Google, de nombreuses PME n’ont toujours pas de site Internet.

C’est un fait très inquiétant pour certaines, qui n’ont visiblement pas compris l’importance grandissante d’une présence en ligne, tous secteurs confondus.

Un cordonnier a rarement besoin d'un site élaboré ou d'une newsroom virtuelle

Image CC Lauren Paulsen

Mais pour d’autres, ça peut probablement se comprendre: un petit cordonnier de quartier, un marchand de pâtes fraîches avec une clientèle locale … toutes les petites entreprises familiales fonctionnant sur un principe de proximité plutôt que de niche, de marque ou d’expertise particulière n’ont pas réellement besoin d’un site très élaboré. Un microsite vitrine et une inscription dans Google Places leur permettrait probablement d’étendre leurs services à des personnes ignorant leur existence et qui les trouveraient très simplement via une recherche mobile, par exemple. Mais la recherche d’une forte visibilité en ligne n’a pas vraiment de sens pour elles.

Site en construction ! Le péché capital

Mais il y a beaucoup plus grave : le site en construction pendant des mois. Et ce, pour trois raisons principales, classées par ordre de gravité croissante:

  • Une image dégradée ! Sans site, vous n’êtes pas vu. Le client va chez le concurrent faire son shopping, mais vous ne laissez aucune impression dans sa mémoire. Avec un site en construction, vous êtes trouvé, le client part quand-même faire ses emplettes chez le voisin d’en face plus clairvoyant, et il garde de vous l’image ci-dessous : un site incomplet, non fini, inutile et plein de boue (métaphorique). Autrement dit, vous ne le reverrez probablement plus. C’est encore plus vrai d’un visiteur mobile dont les statistiques montrent qu’il ne revient jamais sur un site qui l’a déçu (l’expérience utilisateur sur un petit écran, et avec un temps de téléchargement plus long, est essentielle).
  • Un site en construction plein de déchets et de boue laissant un mauvaise image

    Image CC Adam Kuban

  • Une perte de trafic durable !! C’est très simple à comprendre : un site en construction envoie deux signaux forts à Google. (1) Aucun contenu nouveau et (2) un taux de rebond de 100%. Deux raisons pour que le moteur de recherche représentant 60% à 95% de votre trafic vous envoie balader dans les profondeurs abyssales de son classement pour très longtemps.
  • Un manque profond de compréhension d’Internet !!! Si des milliers de marques et des millions d’entreprises se lancent dans le brand content et publient quasi quotidiennement sur leur site, leur blog et leur newsroom, ce n’est pas par grandiloquence mais parce que c’est ce qui est le plus efficace pour contrôler l’angle sous lequel les moteurs de recherche vous présentent au public et pour faire parler de soi sur les réseaux sociaux.

    Un site en construction dénote l’approche inverse et préhistorique consistant à vouloir tout bien planifier sur papier et publier une fois que tout est carré. Et au passage pourquoi pas dépenser quelques milliers d’euros sur une présentation flash impossible à référencer😉 Un site se publie une page à la fois. Maintenant, pas demain. L’ancienneté compte aux yeux de Google. La fraîcheur des infos encore plus (si deux pages ont la même autorité et la même pertinence pour une recherche, la plus récente l’emportera).

    Tentez l’expérience par vous même. Créez deux sites similaires. Sur l’un ajoutez une page par semaine pendant 6 mois. Sur l’autre attendez 4 mois pour publier en bloc et ne changer plus rien pendant un an. Même contenu (façon de parler, surtout pas exactement le même, le contenu dupliqué est puni). Bilan : un site dans le haut du classement, l’autre totalement et irrémédiablement invisible.

  • Construire son site pas à pas

    Alors, ce site en construction, jetez-le à la poubelle ou publiez-en une page. Maintenant, pas dans 2 jours.

    Quelle structure adopter ? Si vous êtes une petite PME, quelques pages statiques suffisent pour décrire votre activité, adresse, vos produits, votre dossier de presse. Pour tout le reste utilisez une newsroom et éventuellement un blog (particulièrement si votre site est complexe à modifier et ne peut pas l’être par un communiquant sans aide/autorisation extérieure). Ensuite, la règle est extrêmement simple : Publiez toute décision et toute action de l’entreprise qui reflète ses valeurs, son expertise, son offre, sa richesse humaine, sa différence … Chaque nouvelle page publiée ajoute une facette à ce que les moteurs de recherche présentent de vous et augmente le trafic que vous recevez. Chacune contribue à votre visibilité (donc votre croissance) et demande si peu de temps à mettre en ligne.

    Une jolie boutique en bois qui serait parfaite pour figurer sur un site Internet

    Une jolie boutique parfaite pour un site, image CC World-3

    Plus votre activité recèle de techniques, de jolis secrets, de valeurs positives, d’innovation, d’expertise, de surprise, de plaisir, de qualité, d’humanité, d’authenticité, de différenciateurs, d’art, de réflexion, de clients intéressants, de projets intéressants, de rêve, de solutions à des problèmes, d’originalité, de marché de niche, d’information, d’exotisme … plus cette stratégie sera efficace.

    Allez, on démarre maintenant ! Et pour toute question, laissez un commentaire ou écrivez-moi🙂

    Tagué: , , , , , , , , , , ,

    Classé dans :Communication, Marketing, Réseaux Sociaux, SEO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :